« Vuelta » : Vers un retour des Translatines ?

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

« Vuelta » : Vers un retour des Translatines ?

Entretien avec Jean-Marie Broucaret
PARTAGER ►

par Thomas Hahn
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Les Translatines de Bayonne/Biarritz sont un peu moins mortes qu’on pouvait le craindre. Jean-Marie Broucaret et l’équipe du vaillant Théâtre des Chimères s’accrochent, en proposant une édition 2015 sous le titre de « Vuelta » : un festival à la programmation réduite qui se déroule du 9 au 18 octobre. Car sur la côte basque, la présence artistique de l’univers latino-américain compte vraiment, en particulier pour un public qui cultive une vraie soif de ce théâtre à l’esprit politique, citoyen et débridé.

« Vuelta » signifie retour, n’est-ce pas ?

Jean-Marie Broucaret : C’est d’abord la boucle, dans une course cycliste par exemple, mais c’est aussi le tour d’honneur. Et bien sûr il y a « ida y vuelta », l’aller-retour. C’est en effet un clin d’œil de notre part. Dans tous ces sens-là, il s’agit de notre[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



Théâtre Festival Théâtre des Chimères Biarritz Jean-Marie Broucaret
fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…