Rumble, ou l’« expropriation » de la musique autochtone nord-américaine...

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Enfin
des cadeaux intelligents !





   


< Articles

Rumble, ou l’« expropriation » de la musique autochtone nord-américaine...

PARTAGER ►

par Clara Marian
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



À travers des images d’archives émouvantes et la parole de nombreux intervenants, le documentaire Rumble raconte l’influence autochtone sur la musique américaine depuis le début du XXe siècle. Du blues de Charley Patton au r’n’b des Black Eyed Peas, en passant par la grande époque du rock, ceux qu’on appelle et qui s’appellent eux-mêmes dans le film les « Indiens », ont contribué à l’émergence des différents genres de la musique internationale née aux Etats-Unis.

Née à l’aube du XXIe siècle, je ne connais quasiment aucun des artistes que j’ai pu voir dans la bande-annonce du film. Mes parents m’ont plutôt initiée à la musique classique, à la chanson française et timidement aux rock anglais des [...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !




fake lien pour chrome




Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…
Services
→ S’abonner
→ Dons
→ Parutions papier