Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


Brèves

Le festival TaParole fait chanter Montreuil

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable


Pour sa treizième édition, le festival TaParole donne de la voix dans tout Montreuil du 5 au 14 juin. Présenté par l’association Bolondokhaza et la salle de spectacle de La Menuiserie, il disperse les graines d’un art vrai et authentique, aussi musical que poétique.

C’est par un parcours itinérant autour de Montreuil que l’événement débutera le vendredi 5 juin avec des performances de Charles Pennequin, Jean-François Pauvros, Benjamin Pagier et Nicolas Pagier. Lectures, projections et concerts, aussi passionnés que diversifiés, se succéderont alors dans différents lieux culturels jusqu’au jeudi 11 juin avec, entre autres spectacles, la lecture-concert d’Agnès Bihl au Chinois et les concerts de La Canaille et de Viktor Coup ?K au Café de la Pêche. Le festival posera ensuite sa voix du vendredi 12 au dimanche 14 juin à La parole errante.

Un festival artistique aux ambitions artistiques. Le but est simple et efficace : provoquer des rencontres artistiques pour faire découvrir de jeunes auteurs et mêler différents univers. Autant de voix différentes mais complémentaires qui apportent une unité et une force à son esthétique de la chanson, un dosage précis entre poésie, amour du texte et musique populaire. Un événement, finalement, qui se fait le porte parole de cet art riche et puissant.

Et cet art vrai, cet art authentique se retrouve, se ressent au travers de spectacles vivants et dynamiques. Des spectacles fascinants pour un public curieux, aussi passionné que les artistes qu’ils voient sur scène.

Plus d’informations : ici.






Réagissez, complétez cette info :
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces

Le Théâtre de l’Opprimé accueille la 10ème édition du Festival MigrActions.
Un fes­ti­val plu­ri­dis­ci­pli­naire dans lequel les géné­ra­tions dia­lo­guent, les natio­na­li­tés se ren­contrent et les genres se croi­sent.


Brèves

Cette année le fil rouge du fes­ti­val est "Le bateau", celui des pêcheurs de Camaret, celui du Bateau Ivre et aussi celui dans lequel s’embar­quent des mil­liers de femmes et d’hommes à la recher­che d’un avenir plus pai­si­ble...


De juin à octo­bre 2017, les péré­gri­na­tions poé­ti­ques acti­ves sono­res et tex­tuel­les de Julien Blaine à tra­vers le pays… Il voci­fère, il faut s’y faire !


Cette année encore, pour notre grand plai­sir, la Maison de l’Arbre nous ouvre ses portes pour le fes­ti­val TaParole qui s’annonce bien pro­met­teur.


Le 30 mai, pro­jec­tion de films vidéo (extraits d’entre­tiens avec Armand Gatti), lec­ture de textes, témoi­gna­ges de celles et ceux qui l’ont connu grâce à l’écriture, la mise en scène, une action de créa­tion ou sim­ple­ment à l’occa­sion d’une ren­contre tel sera le pro­gramme de la soirée animée par Rachid BelkaÏd, Jean-Jacques Hocquard et Jean-Marc Luneau.


Les Inattendue(e)s, un week-end de décou­ver­tes marion­net­ti­ques pro­posé par Daru-Thémpô au Manipularium.