Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Brèves

Julien Blaine à Melle pour la biennale 2015

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Mon idée est de construire une Tour/Totem, sorte de Babel humaine intercontinentale, composée de cinq heaumes tricéphales posés les uns sur les autres. Chaque heaume représente un continent différent et trois expressions de langages différentes : l’un murmure, l’autre parle, le dernier hurle.

JPEG - 224.6 ko

Ainsi, par l’intermédiaire d’un Totem qui annule les différences culturellement imposées entre œuvre d’art et objet rituel, entre arts contemporains et arts premiers, sont réunis toutes les formes d’écritures originelles de la planète, dans leurs multiplicités des gravures, des peintures, des dires, des sons, de tonalités et des fréquences.

JPEG - 525.9 ko

Toute musique première – naturelle – vient de la nature défunte : Os des ancêtres, conques et coquillages, cornes et défenses. Il faut la percer de manière adéquate et apprendre à la mettre en bouche ; à chaque orifice de ces instruments toujours ma bouche mais toujours autre, elle se déforme et se reforme autour du trou.

Elle s’adapte.

Le son est simple, lointain, primaire et fondamental.

Julien Blaine

MELLE 2015

VIIe Biennale Internationale d’art contemporain

Julien Blaine • Karine Bonneval • Patricia Cartereau • Gilles Clément • Pascal Colrat • Alain Cugno • Olivier Darné le Parti Poétique • Ramesh Hengadi • Nicolas Kozakis • Raoul Vaneigem • Kôichi Kurita • Manuela Marques.

Jardiniers terrestres Jardiniers célestes

Jivya Soma Mashe • Balou Jivya Mashe • Laurent Millet • Oscar Muñoz • Dominique Robin • Marie-Monique Robin • Florian de la Salle • Sylvain Soussan • Yuriko Takagi • Shantaram Chintya Tumbada • Reena Umbersada Valvi • ANIL VANGAD • Bill Viola •

Du 4 juillet au 27 septembre tous les jours de 13h15 à 19h sauf lundi. Entrée libre.

Extension de la Biennale à Niort, Saint-Martin-lès-Melle,
La Mothe-Saint-Héray et au Zoodyssée de Chizé.
www.biennale-melle.fr

Direction artistique : Dominique Truco






Réagissez, complétez cette info :
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Articles

J’en par­lais récem­ment ici, il est des mala­dres­ses à toutes les mises en expo­si­tion. À la Maison Victor Hugo, ce qui m’a dérangé c’est le rai­son­ne­ment qui a pré­cédé la cons­truc­tion du propos cri­ti­que. Je vou­drais sou­li­gner plu­sieurs pro­blè­mes, et non des moin­dres, puisqu’ils sont dis­cri­mi­na­toi­res.


J’ai vécu la pro­po­si­tion artis­ti­que de la com­pa­gnie Betula Lenta comme une expé­rience réflexive. J’entends par là que, tota­le­ment immer­gée, j’ai perdu la mesure et du temps et de l’espace. Il n’y a plus que moi et cette dan­seuse subli­mée par une scé­no­gra­phie tout en rete­nue. L’effet sen­si­ble est puis­sant, je n’entends, je ne vois, je ne res­sens plus que dans ce lien, devenu intime.


Sur le pla­teau des Métallos on aper­çoit une fine sil­houette, seule en scène, Ella s’avance len­te­ment vers la lumière pour pren­dre la parole. Dans un labo­ra­toire d’ana­lyse. Elle apprend qu’elle est enceinte, en 2008. Elle s’en dou­tait mais elle s’effon­dre et perd connais­sance. Le choc est brutal. À son réveil, elle est trans­por­tée en 1928, le méde­cin cher­che à com­pren­dre. C’est le début d’un long voyage au plus pro­fond de son inti­mité, dans sa propre généa­lo­gie. Un seul corps, une seule bouche, sont Focus-femmes-aux-Metallos-Les

Un sémi­naire inter­na­tio­nal a réuni une soixan­taine d’inter­ve­nants ukrai­niens et de toute l’UE à Tatariv, dans les Carpathes, en vue d’élaborer un projet Europe créa­tive. Il nous semble inté­res­sant de rela­ter ici com­ment nais­sent les pré­mi­ces d’une telle coo­pé­ra­tion.


Certains textes ne se lais­sent lire sans une voix silen­cieuse susur­rée dans nos têtes. Elle résonne et ampli­fie l’émotion portée par les mots. Tel est, pour moi, le cas des œuvres lit­té­rai­res réu­nies par Alexandre Doublet dans Dire la Vie.