Fin de résidence à Ville-Évrard (la régularité du soin face à l’instabilité (...)

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Articles

Fin de résidence à Ville-Évrard
(la régularité du soin face à l’instabilité du geste artistique)

PARTAGER ►

par Oriane Grellier
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



La compagnie Vertical Détour, créée et animée par Frédéric Ferrer, est en résidence depuis 2005 dans les Anciennes Cuisines de l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard (Neuilly-sur Marne), où elle animait chaque semaine des ateliers théâtre avec les patients et le personnel. Cette collaboration qui a commencé il y a dix ans, se terminera malheureusement en fin d’année.

Depuis sa création en 2001, Vertical Détour a pour projet de monter des spectacles « à base de faits réels », que l’on invente suite à une expérience de terrain. C’est un peu ce que son fondateur, Frédéric Ferrer, doit à la géograp[...]

Pour lire la suite de cet article,
abonnez-vous dès maintenant pour 30€

Un nouvel Insatiable est en chemin.
Rendez-vous le 21 mars !

J’Y VAIS !



hôpital psychiatrique Vertical détour Ville-Évrard atelier théâtre cartographie culture et santé Frédéric Ferrer
fake lien pour chrome



Partager cet article /  







3 commentaire(s)

nicolino suzanne 18 juillet 2015

Je ne sais pas s’il lui faut "mettre son énergie ailleurs" mais je lui souhaite un beau nouveau projet.

Signaler

Oriane Grellier 10 juillet 2015

Bonjour,

L’Insatiable se veut être un espace de débat. Nous sommes intéressés par les points du vue divergents et les confrontations d’idées, dans la mesure où ils dépassent les conflits ad hominem. Si vous voulez réagir plus longuement, n’hésitez pas à nous écrire.

L’équipe de l’Insatiable.

Signaler

10 juillet 2015

Quel article...
On aurait presque envie de s’attendrir sur le sort du pauvre homme si nous n’avions pas été nous-mêmes confrontés à cette aventure.
M. Ferrer n’est malheureusement pas cet artiste altruiste si mal décrit ici.

Signaler
Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves