En hommage à Bernard Maris un entretien qu’il avait accordé à Valérie de (...)

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

En hommage à Bernard Maris un entretien qu’il avait accordé à Valérie de Saint-Do

PARTAGER ►

par Valérie de Saint-Do
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Notre économiste préféré, le merveilleux humaniste Bernard Maris, professeur d’économie à l’université Paris 8 et auteur d’ouvrages intelligemment pédagogiques qui vient de disparaître dans la tragédie qui a touché Charlie-Hebdo, nous avait accordé un entretien, nous vous le proposons ici en hommage à cet homme que nous aimions et admirions.

Et soudain, l’économie devint limpide… Je vois d’ici vos yeux ébahis ! Oui, c’est un sujet auquel cette revue ne vous a pas habitués… Mais lorsqu’il est traité avec une telle prise en compte des enjeux profonds de l’humanité, nous ne résistons pas ! Avec cet Antimanuel d’économie en deux tomes, Les Fourmis et Les Cigales, le professeur d’économie à l’université Paris 8 Bernard Maris – bien connu sous le nom d’Oncle Bernard des lecteurs d’un hebdo que nous avons aimé jadis – encourage une liberté de pensée et un joyeux athéis[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



fake lien pour chrome



Partager cet article /  





1 commentaire(s)

Edith Rappoport 9 janvier 2015

J’ai toujours adoré les prises de position lucides de Bernard Maris qui prévoyait déjà ce qui nous menace tous et je le pleure. J’adorais l’écouter à la radio que j’écoute toujours avec passion, tant que que le service public continue d’exister. Je vais aller me recheter ses livres que je ’arrive pas à retrouver dans ma bibliothèque.

Signaler
Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…