Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


Articles

Coupé du Monde [12] / Le jour des tricheurs

Coupé du Monde !
par Pierre-Jérôme Adjedj
Thématique(s) : Géo-Graphies Sous thématique(s) : Futebol
Télécharger la version PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable


Le propre de l’austérité, c’est que ça frappe sans prévenir. Parce que l’austérité n’est pas la crise. En supposant que la crise soit un mécanisme global sur lequel on n’a pas de prise directe (ce qui est déjà contestable en soi), l’austérité relève d’une décision prise pour endiguer cette crise. Ce n’est pas l’objet de cet article de traiter des mécanismes économiques de la crise (je n’en ai d’ailleurs pas les compétences), mais plutôt des pays qui sont frappés par des mesures d’austérité forcée.

Certains de ces pays, comme la Grèce et l’Italie, ont été d’ailleurs catalogués comme tricheurs par les pays « riches » de l’Europe. Et oui, on le sait, on le dit, si la Grèce et l’Italie en sont là ou ils sont, c’est parce que ce sont de[...]

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous ou abonnez-vous sur le site www.horschamp.org

Ce journal culturel en ligne est alimenté et animé par l’ancienne équipe de Cassandre/Horschamp et les nouveaux rédacteurs de L’Insatiable qui produit également Archipels avec Culture et démocratie. Nous vous proposons des formules d’abonnement à L’Insatiable et à Archipels. Vous pouvez également recevoir des collections de numéros thématiques de Cassandre/Horschamp. Nous ne pourrons évidemment pas continuer à le développer sans votre soutien !




Post-scriptum :

GIF





Lire aussi :
Coupé du monde [Prologue] / La défaite de Socrate dans les arrêts de jeu
Coupé du Monde [1] / La faim justifie les moyens
Coupé du monde [2] / La mauvaise Grèce
Coupé du Monde [3] / Faut pas charnier, quand même !
Coupé du Monde [4] / Joue-là comme Boko Haram
Coupé du Monde [5] / La guerre est un plat qui se mange froid
Coupé du Monde [6] / Le coup d’Etat permanent
Coupé du Monde [7] / La glorieuse incertitude du sport
Coupé du Monde [8] / Loin des sous, loin du cœur
Coupé du Monde [9] / Deutschland, Deutschland über alles
Coupé du Monde [10] / C’était mieux avant...
Coupé du Monde [11] / Pour du beurre
Coupé du Monde [13] / La valise diplomatique
Coupé du Monde [14] / Le football c’est pas un sport de gonzesse
Coupé du Monde [15] / Par élimination
Coupé du Monde [16] / Black book
Coupé du Monde [17] / L’avant-guerre
Coupé du Monde [18] / À qui perd gagne
Coupé du Monde [19] / Pulsions de mort
Coupé du Monde [20] / Gueule de bois
Coupé du Monde [21] / La défaite en chantant
2 commentaire(s)

Pierre-Jérôme Adjedj 25 juin 2014

Merci Gonzague pour cette précision. Mon intention en les citant était ironique : étant donné que je vis à Berlin, je suis bien placé pour le savoir, ce qui n’est sûrement pas le cas de la plupart des lecteurs. Je serai plus prudent à éclairer mes références à l’avenir...

Signaler

Gonzague 25 juin 2014

Oui, mais "die Republikaner" n’ont absolument aucun poids en Allemagne et les citer revient à citer, en lui conférant une importance certaine, Jacques Cheminade en France. D’ailleurs Cheminade a plus de succès que ce groupuscule un tantinet ridicule.

http://loumintope.blog.lemonde.fr Signaler
Réagissez, complétez cette info :
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces

Le Théâtre de l’Opprimé accueille la 10ème édition du Festival MigrActions.
Un fes­ti­val plu­ri­dis­ci­pli­naire dans lequel les géné­ra­tions dia­lo­guent, les natio­na­li­tés se ren­contrent et les genres se croi­sent.


Brèves

Cette année le fil rouge du fes­ti­val est "Le bateau", celui des pêcheurs de Camaret, celui du Bateau Ivre et aussi celui dans lequel s’embar­quent des mil­liers de femmes et d’hommes à la recher­che d’un avenir plus pai­si­ble...


De juin à octo­bre 2017, les péré­gri­na­tions poé­ti­ques acti­ves sono­res et tex­tuel­les de Julien Blaine à tra­vers le pays… Il voci­fère, il faut s’y faire !


Cette année encore, pour notre grand plai­sir, la Maison de l’Arbre nous ouvre ses portes pour le fes­ti­val TaParole qui s’annonce bien pro­met­teur.


Le 30 mai, pro­jec­tion de films vidéo (extraits d’entre­tiens avec Armand Gatti), lec­ture de textes, témoi­gna­ges de celles et ceux qui l’ont connu grâce à l’écriture, la mise en scène, une action de créa­tion ou sim­ple­ment à l’occa­sion d’une ren­contre tel sera le pro­gramme de la soirée animée par Rachid BelkaÏd, Jean-Jacques Hocquard et Jean-Marc Luneau.


Les Inattendue(e)s, un week-end de décou­ver­tes marion­net­ti­ques pro­posé par Daru-Thémpô au Manipularium.