Bernard Stiegler

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Entretien suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Entretiens

Bernard Stiegler

Les armes de l’adversaire
PARTAGER ►

par Valérie de Saint-Do
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Philosophe lucide des catastrophes contemporaines, Bernard Stiegler s’est toujours refusé aux facilités de la déploration, refuge de la pensée réactionnaire, son diagnostic est appel à l’action. Ce scrutateur du déferlement de la bêtise s’est engagé de longue date pour la combattre avec Ars industrialis, qui pratique une forme d’aïkido de la pensée. Face aux ravages des industries culturelles et du monopole des marchands sur les nouvelles technologies, il est urgent d’user des armes de l’adversaire, pour de nouveaux processus d’apprentissage et de partage des savoirs. Nous l’avons rencontré chez lui, à Épineuil, le village d’Alain Fournier, où, entre deux cours à Cambridge et à Londres, il anime une école.

JPEG - 52.8 ko
DR

Dans une pochade parue sur MicroCassandre [1], nous vous avions imaginé ministre de la Culture, en duo avec Franck Lepage…

Politis : Quelle folie ! [Rires]

Bernard Stiegler

Cette campagne électorale manque de vue d’ensemble de la part de tous les candidats. Nous sommes en train de vivre une véritable mu[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



Parti-pris Bibliophage Economie culturelle Philosophie Bernard Stiegler

[1Billet du 31 juillet 2011, inspiré par l’excellent numéro de -, « Anémone présidente ! ». Lire www.microcassandre.org/2011/07/

fake lien pour chrome



Partager cet article /  










Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…