Aurillac : la démocratie à ciel ouvert

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Articles

Aurillac : la démocratie à ciel ouvert

PARTAGER ►

par Samuel Wahl, Thomas Hahn
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Lier les arts à l’action politique jusqu’à ne plus pouvoir distinguer l’un de l’autre ? Voie parlementaire ou insurrection ? La question a animé le 30e Festival d’Aurillac, avec deux approches différentes, pas forcément opposées. Imagination et plaisir peuvent être un moteur pour la transformation artistique d’une société de plus en plus verrouillée. Ça se passe dans la rue.

JPEG - 152.7 ko
Lancement du Festival d’Aurillac 2015


Au Festival d’Aurillac, à La Commission des lois, tous les rêves sont permis. Chacun(e) peut y aller avec une proposition, formuler ce qu’elle/il aimerait voir autorisé ou interdit, régulé ou dérégulé. Que ces souhaits concernent la vie au quotidien ou l’orga[...]

Pour lire la suite de cet article,
abonnez-vous dès maintenant pour 30€

Un nouvel Insatiable est en chemin.
Rendez-vous le 21 mars !

J’Y VAIS !



fake lien pour chrome



Partager cet article /  







1 commentaire(s)

granger 24 août 2015

Merci pour cet article.
Merci d’apporter de l’eau au moulin.
Merci d’être venus jusqu’à Aurillac.
.../...
Merci aussi de bien vouloir mentionner, meme si c’est en bas de page...que ces rdvs aux formats si particuliers ont tous été impulsės par le festival d’aurillac.

..expressément objectif 2032, chantier tirennal, prospectif et itinérant
co pilotė par le festival d’aurillac via Charlotte granger ET Hors Les Murs via Gentiane guillot et Anne gonon.

Je suis un peu gênée d’avoir à ecrire ce message...mais il faut rendre à Cléopâtre...ce qui appartient à Cléopâtre...Merci !

Au plaisir de vous lire, de vous rencontrer et d’échanger.

Signaler
Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves