Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


< Entretiens filmés

89, ça vous dit quelque chose ?

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Le clip de campagne de Cassandre/Horschamp.

14 avril 2012 : le numéro 89 de Cassandre/Horschamp, A LIRE EN CAS D’URGENCE, sera en librairie.
Avec : Paul Jorion, Albert Jacquard, Bernard Stiegler, Enzo Traverso, Roland Gori et Raoul Vaneigem
http://www.horschamp.org/spip.php?breve265

18 avril 2012 : À quelques jours d’une élection dont le caractère historique n’échappe à personne, partageons simplement un peu de beauté pure et lançons quelques idées magnifiques pour rendre l’avenir possible. Les armes de l’art sont infiniment plus importantes que ne le pensent ceux que l’on appelle « politiques ». Montrons-le, vivons-le.

Cassandre vous confie à 19h30 au Théâtre Monfort.

Ouverture : Christian Paccoud (musicien, chanteur, auteur, militant) jouera et chantera des airs puissants et entraînants accompagné de quelques amis artistes...

Puis...

Roland Gori (psychanalyste et initiateur de l’Appel des appels) parlera de la place des arts et de la culture dans le combat général de l’Appel des appels,

Serge Pey (poète en action, maître de la science du rythme) nous proposera une expérience exceptionnelle, une performance à distance avec images et texte,

Didier Calleja (poète) tentera de dire un mot accompagné en musique par Solène Monmont.

Sylvie Dreyfus-Alphandéry parlera de son travail d’action artistique dans le pays de Tulle,

Julien Blaine (poète, inventeur multiformes, ancien adjoint à la culture de la Ville de Marseille) nous offrira ses "envois et tençons" à l’intention des candidats à l’élection présidentielle.,

Jacques Livchine (metteur en songes du Théâtre de l’Unité) jouera de l’accordéon pendant trois minutes sans rien dire (tu parles !)...

Si Jean-Claude Amara peut-être des nôtres il nous parlera de son combat avec Droits Devant !! et nous chantera peut-être une chanson.

Et puis il y aura des interventions surprises de notre cher public dont celle de Marianne essentialités et d’autres, prévues ou imprévues...

Et...

Christian Paccoud conclura provisoirement en musique et en chant.

Théâtre Monfort.
A 19h30
106, rue Brancion 75015 Paris
Métro Porte de Vanves
Réservations impératives : resa@horschamp.org ou 01 40 35 00 98
Participation aux frais à partir de 5€, plus si vous êtes inspirés...

Soirée organisée avec l’aide d’Arcadi - www.arcadi.fr
La revue Cassandre/Horschamp sera en vente sur place.




<< ENTRETIEN PRÉCÉDENT
Katia « Boutchou » Bouchoueva, quelques mots « à la volée »
ENTRETIEN SUIVANT >>
Michel Butel lance L’impossible - Sans espoir tout devient possible





Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces

Pour sa qua­ran­tième édition, le Festival de cinéma de Douarnenez choi­sit de ques­tion­ner la notion de Frontières. Frontière, non plus cette limite arbi­traire, cette bar­rière qui sépare mais plutôt zone d’échange. Frontière, un lieu qu’il s’agit d’inves­tir, un ter­ri­toire commun…


Brèves


Depuis 2003, le fes­ti­val de cinéma d’Attac « Images mou­ve­men­tées » s’emploie à infor­mer et à sus­ci­ter la réflexion col­lec­tive sur des ques­tions cru­cia­les de ce début de XXIe siècle en s’appuyant sur une pro­gram­ma­tion ciné­ma­to­gra­phi­que exi­geante et éclectique. Celle-ci asso­cie courts, moyens et longs-métra­ges, docu­men­tai­res et fic­tions, films fran­çais et étrangers, anciens et récents, ayant eu une large dif­fu­sion ou non. Le fes­ti­val accueille régu­liè­re­ment des avant-pre­miè­res.


Le Génie en Liberté est un Événement bien­nal, orga­nisé par le Génie de la Bastille.
Il pro­pose à un large public un par­cours cultu­rel dans le quar­tier du 11ème arron­dis­se­ment de Paris.


Tous les deux ans, la ville se trans­forme en un gigan­tes­que cas­te­let en accueillant le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes qui réunit 230 com­pa­gnies et accueille plus de 150.000 spec­ta­teurs. En ce mois de sep­tem­bre aura lieu sa 19° Édition.


Cette his­toire simple, et les contrain­tes qu’elle nous impose, convien­nent à un théâ­tre sim­ple­ment arti­sa­nal. Pas de recours aux tech­ni­ques contem­po­rai­nes. Technique qui fut l’immense chan­tier d’Anders. « Le « trop grand » nous laisse froids, mieux (car le froid serait encore une sorte de sentir) même pas froids, mais com­plè­te­ment intou­chés ; nous deve­nons des anal­pha­bè­tes de l’émotion ».